Collection Ceux d’en bas

Anna Feigenbaum Petite histoire du gaz lacrymogène

Des tranchées de 1914 aux gilets jaunes 2019,
la première histoire du gaz lacrymogène.

Anna Feigenbaum relate comment cette arme chimique, d’abord utilisée sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale, fut peu à peu intégrée, non sans entorses aux conventions internationales, à la panoplie du maintien de l’ordre civil aux États-Unis puis dans l’Empire colonial britannique et, enfin, partout dans le monde – et comment ce poison a fini par jouer, dans le raidissement du contrôle social, un rôle central, qui en fait l’un des piliers des pouvoirs établis ainsi qu’une vache à lait de l’industrie de l’armement.

Irréprochablement documenté, ce livre décrit comment l’usage de ce gaz de combat a causé, par milliers, des blessures graves, des traumatismes, des mutilations, des asphyxies, des décès – mais aussi comment il s’inscrit dans un processus de maîtrise, par la force brute, des foules et de l’espace public.

L’auteure a enquêté sur les fabricants de ce poison et leurs liens délétères avec les régimes autoritaires qui gouvernent par les larmes, mais aussi, en Occident, avec des services de police et des instances administratives qui ont fait le choix politique des tactiques offensives de maintien de l’ordre, menaçant le droit d’expression et celui de s’assembler.

Le tout forme un récit saisissant, qui nous mène des labos militaires américains et britanniques au salon Milipol, en passant par les lieux de résistance brutalement évacués – et qui fourmille de témoignages et de documents déclassifiés démontrant les dangers du maintien de l’ordre toxique.

Le livre dans l'agenda

  • Aucun rendez-vous à venir.

Le livre dans le blog

  • Aucun article dans le blog.
Prochainement

Traduit par Philippe Mortimer
Parution : 19 septembre 2019
ISBN physique : 9782377290789
ISBN numérique : 9782377290796